INFORMATIONS COURANTES

Pourquoi le Fonds d’Obsèques ?

La Confédération Islamique du Milli Görüs de France continue de rendre service aux musulmans de France en créant des nouveaux services dans le domaine socioculturel et cultuel.
Toute personne à ce monde le quittera le moment venu selon l’ordre divin “Toute âme devra goûter la mort…”
Lors de cette épreuve, il faut un soutien fraternel et compétent. Il est nécessaire d’être épaulé efficacement !
La CIMG France propose un service funéraire durant ces jours de deuil en prenant en charge toutes les formalités officielles et l’organisation de l’inhumation du défunt ainsi que tous les frais spécifiés pour le rapatriement défunt lors de son voyage final.
Le Fonds d’Obsèques de la CIMG est au service de l’ensemble des musulmans de France à partir du 1er janvier 2005 sous la garantie des associations de la CIMG FRANCE. Dans le souhait d’une vie bénéfique de la part d’Allah !



Les modalités de souscription au Fonds d’Obsèques de la CIMG France

  1. Etre de confession musulmane.
  2. Etre domicilié en France d’une manière régulière.
  3. Avoir correctement complété, signé la demande d’adhésion et l’avoir transmis accompagné de son règlementà l’ordre du fonds d’obsèques de la CIMG France ou d’une copie de la preuve du règlement.
  • Toute nationalité confondue peut souscrire au Fonds d’Obsèques de la CIMG.
  • Après la réception du dossier complet, une carte de membre est adressé au souscrit.
  • Le fonds d’obsèques de la CIMG France n’assurera aucune responsabilité devant toute demande d’inscription n’étant pas en bonne et due forme.



Qui peut bénéficier des prestations du Fonds d’Obsèques de la CIMG France ?
Les personnes suivantes bénéficieront des prestations :

  1. L’adhérent et son conjoint.
  2. Les enfants de l’adhérent n’ayant pas atteint leur 18ème anniversaire.
  3. Les filles célibataires ne disposant pas de revenu.
  4. Les enfants célibataires de l’adhérent ayant moins de 27 ans sans revenu et poursuivant des études, les enfants en apprentissage sont exclus.
  5. Les enfants handicapés de l’adhérent n’ayant pas de ressources sans restriction d’âge.